MISSION OUAGADOUGOU. LA VILLE DE DOUALA A REPONDU PRESENTE AU RENDEZ-VOUS DE LA 26IÈME EDITION DE LA BIENNALE FESPACO.


Partager cette actualité :
Le Conseil de Communauté de Douala, lors de sa session ordinaire du 14 décembre 2018, a apprécié les avantages d’une double mission à Ouagadougou orientée à accompagner un concitoyen vers son sacre et faire avancer le partenariat qui nous lie à cette Ville exemplaire. D'où le vote de la délibération n°47/CUD/SG/2018 du 14 décembre 2018 autorisant le Délégué du Gouvernement à apporter un appui financier de vingt-cinq millions de francs CFA à l’occasion de la célébration du cinéaste camerounais DIKONGUE PIPA dans le cadre de l’édition cinquantenaire du FESPACO à Ouagadougou au Burkina Faso en 2019.
C’est pour la mise en œuvre  de cette délibération qu’une délégation conduite par Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala, Dr Fritz NTONE NTONE a séjourné à Ouagadougou du 21 au 27 février 2019 avec pour missions :
- d’exploiter cet événement cinématographique et culturel, médiatisé à l’échelle mondiale, pour donner de la visibilité à la Ville de Douala ; 
- d’examiner les contours de l’organisation d’événements de cette ampleur et, de cette nature, afin d’en tirer le meilleur parti pour ceux que nous entreprenons ou accompagnons à Douala ;
- d’approfondir les échanges professionnels avec les magistrats municipaux, les cadres territoriaux et ceux des administrations concernées (Tutelle administrative, Police, Urbanisme,…) de Ouagadougou, dans les domaines du développement local (culture, santé) et de la gestion urbaine notamment, en ce qui concerne la Police municipale considérée dans l’espace Villes Francophones d’Afrique comme la plus performante ;
- de se familiariser avec le mode opératoire régissant les relations entre la Ville de Ouagadougou et la Tutelle mais également, avec l’organisation et le fonctionnement du Conseil de Ville de Ouagadougou ;
- de revisiter le cas échéant les termes de l’Accord de Coopération liant les Villes de Douala et Ouagadougou et, fixer le contenu de la programmation de ses actions pour les trois années à venir.
 
La délégation de la Communauté Urbaine de Douala conduite par le Dr Fritz NTONE NTONE, Délégué du Gouvernement était composée d’un Représentant du Conseil de Communauté, de cinq de ses Collaborateurs impliqués dans la conception et la mise en oeuvre  des actions de coopération de la Ville de Douala, de deux Partenaires de la Société Civile ont un acteur média et un promoteur culturel et artistique ainsi qu'un Partenaire de l’Administration centrale.
Trois articulations auront marqué la mission effectuée à Ouagadougou, notamment : 
- La participation au FESPACO. La délégation de la Ville de Douala a répondu présente à diverses cérémonies au rang desquelles : la cérémonie d’ouverture officielle présidée par le Président du Faso, son Excellence Rock Marc Christian KABORE, le samedi 23 février 2019 au stade municipal ISSOUFOU Joseph CONOMBO ; la cérémonie de libations pour rendre hommage aux cinéastes disparus, organisée par la Fédération Panafricaine des Cinéastes qui a précédé la cérémonie d’inauguration de la statue de bronze du réalisateur camerounais Jean pierre DIKONGUE PIPA, Etalon d’Or de Yennenga du FESPACO 1976, le dimanche 24 février 2019 à la place des Cinéastes ; lles « Celebrities Days » du dimanche 24 février 2019 à l’esplanade de l’Hôtel de Ville de la Mairie de Ouagadougou ; la Journée Camerounaise avec notamment la visualisation des films « Miraculous weapons » et « Le Futur dans le Retro » respectivement des réalisateurs camerounais Jean Pierre BEKOLO et Lean marie TENO le lundi 25 février 2019 et la soirée de gala des anciens ce même lundi.
Par ailleurs, le Délégué du Gouvernement et sa délégation ont été chaleureusement reçus au palais du Larlé Naba Tigré, Premier Ministre de sa   Majesté le Moro Naba BAONGO le dimanche 24 février 2019, à l’occasion de da fête coutumière annuelle.
- Deuxième articulation, les séances de travail avec la Ville de Ouagadougou et une descente sur le terrain. Ainsi, Pour ce qui est des concertations avec le Département des Relations Internationales, l’actualisation du plan d’actions de coopération que les deux Villes ont signé le 15 octobre 2012 a été à l’ordre du jour, dans la perspective de la mise en œuvre du protocole d’Accord d’Amitié et de Coopération Décentralisée du 04 février 2012. 
Pour ce qui est des entretiens avec la Direction Générale de la Police Municipale de Ouagadougou, ils ont été concentrés autour de la réglementation en matière d’institution d’une Police Municipale et ont eu pour point culminent, une descente sur le terrain.
Au terme de ces séances de travail et des entretiens entre les deux Magistrats Municipaux, les deux ont convenu d’un certain nombre de points concentrés dans un communiqué final lu lors de la cérémonie de fin de mission.
 
- Troisième et dernière articulation, la conclusion de la mission. Alors que la mission arrive à son terme, les deux villes se sont rassemblées dans la salle du Conseil Municipal de Ouagadougou en vue de donner lecture du communiqué final sanctionnant cette mission.
Les deux Villes ont de ce fait convenu de :
*Signer pour une période de trois(03) ans, un Plan d’actions ;
*Reconduire les axes de coopération du plan d’actions de 2013 à savoir : la Police Municipale ; l’Environnement urbain et la Gestion durable des déchets ; la planification Urbaine, la Participation citoyenne et la communication Sociale ; l’habitat t l’Urbanisme ainsi que les Finances locales ;
*Intégrer le Développement culturel comme nouvel axe de coopération entre les deux Villes.
Sur l’ensemble de ces points, les deux paries s’engagent à élaborer un nouveau plan d’actions et de coopération pour la période allant de l’année 2019 à 2012 ; les échanges devant se faire de préférence à distance.
Par la suite, les deux Villes ont convenu de procéder à la signature officielle dans l’une ou l’autre des Villes, à une date à llaquelle elles se seront accordées et, dans tous les cas, dans le premier semestre de l’année 2019.
 
A l’issue De la 26ième édition du FESPACO et au terme des échanges avec les partenaires, la délégation de la Ville de Douala est rentrée satisfaite de son séjour à Ouagadougou, d’autant plus que la quête effectuée au pays des hommes intègres a été riche en récolte, plus précisément, l’arsenal juridique ramené de la Direction générale de la Police Municipale de Ouagadougou ; laquelle sera bénéfique dans la démarche en cours d’institution d’une Police Municipale légitime et efficace au Cameroun.

Commentaires