Visite de courtoisie et présentation des vœux (2)


Partager cette actualité :

Ce lundi 15 Janvier 2018, le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala a reçu dans un premier temps la visite de courtoisie du Capitaine de Corvette Stéphanie RIVIERE  Commandant du « LV LA VALLEE » de passage dans la ville.  Et dans un second temps ,une délégation des responsables de Total -Cameroun composée des sieurs IMARANE BARRY (DG),  Mr Charles DIKONGUE (DGA), et Mr Manfred Roger TIMBA (DRHA) tous venus présenter les vœux de nouvel an à Monsieur le Délégué. M. IMARANE BARRY, DG de Total-Cameroun SA, a profité de cette occasion pour convier personnellement le Délégué du Gouvernement aux festivités manquantes le 70ème anniversaire de la présence de Total au Cameroun. Lors de ces deux visites, les propos du Délégué du Gouvernement  auprès de la CUD portaient essentiellement sur une présentation sommaire de la ville de Douala, avec les différents projets du plan d’urbanisation dans la ville. Le Délégué du Gouvernement s’appuyant sur une stratégie de Développement de la ville de Douala et de son ère Métropolitaine  à l’horizon 2025 a révélé  les avancées considérables  comparées aux objectifs.  Il  a précisé que pour avoir un Douala voulu par tous, il faut disposer de 1400 milliards de Francs CFA.   Dans les réalisations des projets, la ville de douala a déjà bénéficié de 500 milliards de Francs CFA provenant  de toute la communauté publique et privée.  Ce qui a permis entre autre de réaliser la construction du nouveau pont sur le Wouri, des pénétrantes EST et OUEST, ainsi que l’assainissement de 50 KM linéaire des drains primaires bétonnés tout cela étant contenu dans le Plan Directeur d’Urbanisme de la ville de  douala.     Le Délégué du Gouvernement a terminé son propos en précisant, que la ville avait encore besoin d’au moins 900 milliards de Francs CFA pour achever  son urbanisation sur une période de 7 ans. Il rappelle que la CUD pourrait pour sa part disposer de 350 milliards de francs, à raison de 50 milliards chaque année, mais qu’il resterait à trouver la somme de 550 milliards, ouvert à divers partenaires locaux et étrangers pour parachever ce projet cette même période.     C’est dans ce contexte que la CUD envisage de créer une société d’économie mixte à gestion patrimoniale de la ville de Douala dénommée la SMID (Société Métropolitaine d’Investissement de Douala).  Une solution  innovante permettant d’avoir des ressources considérables associées aux fonds issus des communautés permettraient de couvrir le besoin de l’Urbanisation de la ville de Douala.     

Commentaires