Industrie de la mode: les capacités des acteurs locaux renforcées


Partager cette actualité :

 

Pendant 10 jours experts italiens et camerounais vont apporter leur expérience aux stylistes émergents.

Experts italiens et camerounais de l’industrie de la mode, vont pendant 10 jours, donner l’occasion à 30 stylistes émergents camerounais de développer leur créativité, d’échanger avec les équipes de spécialistes, de se perfectionner, de comprendre exactement comment valoriser le « made in Africa » et tous les mécanismes pour devenir acteur au sein de l’industrie internationale.

C’est à travers une session de renforcement des capacités organisée du 17 au 27 juillet 2018 par l’association « Afro Fashion » Pour la promotrice, Michelle Francine Ngonmo, il est question ici d’améliorer, promouvoir et insérer les designers émergeants, dans l’industrie internationale de la mode ainsi que le processus de créativité.

Toujours selon elle, « Afro Fashion », encourage et apporte son soutien aux jeunes stylistes et artistes, qui désirent porter les couleurs de l’Afrique dans le monde très serré de la mode. Les candidats sélectionnés, vont dans un premier temps travailler en groupe, puis individuellement selon les organisateurs.

Les critères retenus sont : la sensibilité, l’assiduité, la créativité, la participation active durant la la formation, respect des thèmes, la finition du vêtement, la tendance, la couleur, les matériaux et l’approbation des membres du jury. A la fin, de la session, chaque participant devra produire un vêtement sur la base de ce qu’il aura appris pendant la formation et le respect des critères suscités.

Egalement au menu de cet apprentissage, un grand défilé de mode, qui permettra au jury de découvrir des talents et sélectionner les meilleurs. L’association Afro Fashion, est une organisation qui favorise l’échange culturel à travers la mode et favorise de ce fait l’émergence de la mode africaine sur la scène internationale.

Il faut relever que le projet Afro- Fashion est financé par l’agence italienne pour la coopération « Allo Sviluppo ». Il faut relever que le Cameroun est doté de plusieurs centres de formation privés et publics en industrie de l’habillement stylisme autres.

https://www.cameroon-tribune.cm/articles/20935/fr/industrie-de-la-mode-les-capacités-des-acteurs-locaux-renforcées

 

 

Commentaires