Célébration de la vie.


Partager cette actualité :

La matriarche Epesse née Ebokolo Eboumbou Madeleine reçoit un ultime hommage de la Ville de Douala par la voix de L'Exécutif Communautaire, en tant qu'Icône de longévité inscrite dans le livre d'or  des Centenaires de la Ville de  Douala.       

Alors que la nouvelle du décès du doyen des Centaines de la Ville de Douala, le Patriarche Anatole Adolf Ebongo venait de tomber ce samedi 12 ianvier 2019, l'Office religieux organisé à l'Eglise BETHEL AKWA, culte d'action de grâces en l'honneur de la centenaire EPESSE EBOKOLO Madeleine a connu un moment de stupeur générale. 

C'est dans le cadre du  programme de la Communauté Urbaine de Douala dédié à l'accompagnement des personnes âgées de cent ans et plus, q'une délégation conduite par le Premier Magistrat de la ville de Douala, le Dr Fritz Ntonè Ntonè, prend place  à la paroisse  UEBC Béthel Akwa , pour un ultime hommage à l'une de ses icônes de longévité. Comme usuellement enregistré, l'accompagnement multiforme de la Ville de Douala  sera conclu par un l'allocution de circonstance délivrée par le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala en guise d'éloge  funèbre précédant la remise solennelle d'un Diplôme d'au revoir à l'illustre disparue.

C'est dire ô combien, ce propos emprunt de réconfort a donné le ton et les motivations de l'implication de la Communauté Urbaine dans ce vaste programme.                                         

Par ailleurs, plusieurs  personnalités y ont pris part : Le Chef de Cabinet du Gouverneur qui représentait le patron de la Région du Littoral, L'Honorable Gaston Kondo, la Sénatrice Armande Din Bell ainsi que  plusieurs autres personnalités politiques et traditionnelles de premier rang.

La cérémonie meublée de témoignages  élogieux sur l'illustre disparue atteindra son terme vers 16 h 30 min par dess cantiques de recueillement pour cet ultime hommage à Mme EPESSE EBOKOLO Madeleine, "IYA NYA SU", qui désormais repose en paix auprès de son créateur qu'elle aura servi avec brio.

Commentaires