Breaking News: Incendie au Marché Congo de Douala


Partager cette actualité :

 

Marché Congo

Plus de 150 boutiques ravagées par les flammes

Le drame s'est déroule nuitamment dans cet espace marchand considéré comme l'un des plus importants de l'Afrique centrale.

Une partie du marché Congo de Douala a de nouveau subi les affres du feu dans la nuit du samedi 23 au dimanche 24 février 2019. Il était plus de minuit lorsque les premières flammes ont été aperçues. Rapidement propagé, le feu a finalement consumé les espaces abritant des ateliers de menuiserie, de vente de meubles, des bijouteries et quelques espaces de vente de tissus. L'arrivée des camions-citernes d'eau de la gendarmerie nationale rejoints plus tard par des éléments des sapeurs pompiers de Ngodi. Les flammes ont rapidement été maîtrisées au bout de quatre heures d'action de ces équipes dépêchées sur les lieux. Selon, les premiers témoignages, un problème électrique serait à l'origine du grave incendie. 

Si les dégâts matériels sont importants,  aucune perte en vie humaine n'a été enregistrée. On ne dénombre par ailleurs aucun blessé. Mais on estime déjà à près de 100.000.000 de FCFA, l'enveloppe globale des pertes suite à cette catastrophe qui justifie un besoin essentiel d'espaces marchands dans la capitale économique. La ville de Douala est  à cet effet résolument engagée dans la construction de plusieurs marchés modernes parmi lesquels figure "le Congo Mall". 

En attendant les résultats de l'enquête ouverte suite à ce drame, Samuel Ivaha Diboua, le Gouverneur de la Région du Littoral est personnellement descendu sur les décombres du sinistre pour évaluer les dégâts, prendre les premières mesures conservatoires et adresser  aux victimes et sinistrés le soutien du gouvernement. Sur place, on observe la désolation des propriétaires des boutiques qui n'ont pu rien sauver des 150 boutiques attaquées par les flammes.
Bien plus le feu semble avoir pris possession des espaces marchands de la capitale économique. Car l'incendie d'une partie du Camp berteau n'est pas le seul à déplorer ce jour à Douala. Le phénomène s'est également produit simultanément au lieu dit gare routière de Bonabéri. Selon les occupants de la gare, l'incendie a débuté à 2h du matin pour cause de défaillance des installation électriques défectueuses. Le bilan fait état de 10 boutiques complètement consumées, heureusement sans pertes en vies humaines.

Commentaires