Cameroun - Projet Immobilier: L’entreprise Centriq Real Estate Investment Management va investir 26 milliards de FCFA pour la construction de 200 villas dans la ville de Douala


Partager cette actualité :

Par Béatrice KAZE | Cameroon-Info.Net

L’inauguration de la villa témoin a eu lieu le 15 janvier 2020 au lieu-dit Cité Chirac au quartier Mbanga Bakoko. C’était en présence de la ministre Développement Urbain, Célestine Ketcha Courtes.  

L’entreprise Centriq Real Estate Investment Management  va injecter  26 milliards de FCFA pour la construction de 200 villas et immeubles au quartier Mbanga Bakoko dans la ville de Douala.

Le projet baptisé «La Pléiade», sera livré en trois phases. «Les travaux de la première phase qui s’achèvent dans 14 mois doivent aboutir à la livraison de 22 villas, d’un immeuble de 8 appartements, d’un supermarché avec galerie commerciale. 78 autres villas (duplex de plain-pied) sont attendues au terme de la deuxième phase. La troisième phase conduira à l’élévation de 100 villas à la Cité Chirac», précise le quotidien Le Jour dans son édition du 20 janvier 2020.

Pour atteindre ses objectifs, l’entreprise Centriq Real Estate Investment Management  soutient  qu’elle «bénéficie d’une union d’expertise de ses partenaires canadiens et sud-africains».

«L’approche des constructions consiste à monter les murs de panneaux en polystyrène de haute densité. On obtient à la fin, une maison en béton armé qui offre un facteur d’isolation. Les constructions apportent une réponse aux problèmes d’humidité, de chaleur et d’étanchéité. Nous avons estimé qu’il était temps de mettre fin au bricolage. Avec cette technologie, des maisons sont construites en 12 semaines», indique Gilles Tchangoum, le  promoteur de La Pléiade dans les colonnes du journal.

L’acquéreur d’une villa devra débourser la somme de 120 millions FCFA. Selon Célestine Ketcha Courtès, la ministre de l’Habitat et du Développement Urbain, ce projet participe de la contribution du secteur privé à la résolution du déficit de logement estimé à Douala et Yaoundé à près de deux millions d’unités. «Il y a une demande chaque année de près de 100 000 logements. Ce projet répond aussi aux attentes des objectifs du développement durable», a –t-elle déclaré lors de l’inauguration de la villa témoin le 15 janvier 2020.

Source : http://www.cameroon-info.net/

Commentaires