Covid-19 Le Maire adjoint n°2 sur le terrain


Partager cette actualité :

Le Dr. Roger Njitchoua a sillonné plusieurs points névralgiques de la ville de Douala en vue de sensibiliser les usagers de la voie publique sur le respect des mesures de lutte contre le corona virus en milieu urbain.

En application des recommandations de la concertation de crise tenue avec les Mairies d’Arrondissements de Douala le 21 mars 2020, une délégation mixte constituée de collaborateurs techniques de la Communauté Urbaine de Douala et des Services Techniques des Mairies d’Arrondissements effectue au quotidien des descentes de terrain dans certains équipements marchands et artères  de la Ville de Douala. Ce, aux fins de sensibiliser les commerçants, conducteurs de taxis et motos taxis sur la nécessité de garder leurs espaces de travail propres, en observant les mesures de prévention contre le Covid-19.

A titre d’illustration, la voie d’accès devant desservir l’axe Marché Central - carrefour Oilybia Njo Njo est en cours de libération pour une circulation fluide des biens et des personnes. L'adjoint n°2 au Maire de Douala a procédé hier à une information-sensibilisation des commerçants qui encombrent  cette artère. Objectif de cette opération, obtenir de ces derniers la libération des emprises de la chaussée et circonscrire provisoirement leurs activités commerciales au trottoir.
Cette mesure opportune vise par ailleurs une limitation du nombre d’occupants de cet espace et contre une éventuelle épidémie à coronavirus.
Le Magistrat Municipal a recommandé le nettoyage au quotidien de ces lieux de vie par ses occupants pour plus d’hygiène et salubrité.

Au niveau du Carrefour Marché Nkololoun, les conducteurs de motos taxis ont été relogés sur les trottoirs. Une sensibilisation contre l’encombrement de la chaussée, cause de gros bouchons, et de forte concentration de personnes. Les espaces dédiés ont été marqués à la peinture rouge et les riverains plaignants conviés à présenter leurs documents d'Occupation Temporaire de la Voie Publique (Otvp) justifiant leur présence en  ces lieux publics.
Le Maire a aussi informé les commerçants du Marché des Femmes et du Marché Monkam des mesures de rétablissement de l’ordre urbain. Des opérations de libération des emprises ont été effectuées séance tenante.

L'autorité municipale a toutefois pris la mesure de la nécessité d'une sensibilisation et d'un dialogue permanents avec les populations et les commerçants contre le respect de l'ordre urbain et des mesures gouvernementales de lutte contre le corona virus.

En attendant la mise en place d’équipes mixtes de veille, les autorités de la ville de Douala appellent les usagers de l'espace et du mobilier urbains à davantage de responsabilité. Des mesures coercitives seraient à d'ailleurs envisagées en cas de non-respect de ces instructions. «L’ordre doit régner pour que la propagation de la pandémie à COVID-19 soit réduite », a indiqué le Dr. Roger Njitchoua au terme de la descente.

Commentaires