La DIREM


Partager cette page :

La Direction de l’Entretien des Infrastructures Routières, des Réseaux et de la Mobilité (DIREM)  se définit pour les citoyens de Douala comme le « Miroir de la Communauté Urbaine de Douala ». En effet, les activités de la DIREM comptent prioritairement sur les services de bases des populations . On y retrouve :

  • L’éclairage public ;
  • L’eau potable ;
  • Le curage des caniveaux ;
  • Le curage des drains ;
  • La fabrication des dallettes ;
  • L’entretien des feux tricolores ;
  • Le marquage au sol ;
  • La pose de panneaux de signalisations ;
  • Le bouchage des trous ;
  • Le reprofilage des routes en terre ;
  • L’entretien des engins lourds.

 

 

Pour mener à bien ses activités, la DIREM se mobilise par le biais des services logés dans les départements opérationnels qui sont :

  • Département d’Entretien des Réseaux ;
  • Département d’Entretien de la Voirie ;
  • Département de la Circulation et des Transports Urbains ;
  • Département du Matériel, Equipements et Engins Lourds.

 

COMMENT BÉNÉFICIER LES SERVICES DE LA DIREM ?

Tout citoyen de la ville peut bénéficier des services de la DIREM. Mais pour se faire, il doit suivre les étapes suivantes :

  • Rédiger une demande timbrée à 1200 frs à l’attention du Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Douala, en y indiquant bien l’objet et son numéro de téléphone pour faciliter l’orientation dans le traitement dans l’un de ces départements ci-dessus.
  • Une descente sur les lieux sera effectuée avec le personnel de la DIREM qui sera sanctionnée par un rapport de la descente.

 

Ledit rapport peut avoir trois issues :

  • Accord du DLG qui entrainera un traitement en régi, c’est –à-dire par les moyens propre de la DIREM ;
  • Accord du DLG qui entraine un traitement en entreprise,  c’est –à-dire par un appel d’offres avec ou sans études préalable.
  • A classer si le rapport n’est pas pertinent.